10 films culte qui vous plongeront dans la magie de Noël

Festivals > Cinéma & Animation

Aaah le joyeux mois de Noël ! Son beau sapin enguirlandé, ses divines effluves aux notes sucrées et boisées, la chaleur de ses feux de cheminée, ses montagnes de cadeaux colorés ou encore ses copieux banquets... sans oublier ses bien-aimés films de fin d'année !

2020 nous prive de ses célèbres marchés de Noël, consolons-nous avec cette sélection de films culte à voir ou revoir sans modération !

Le Grinch

nom de l'image

D’une humeur éternellement acariâtre, le Grinch peste particulièrement sur Noël, cette fête qu’il abhorre depuis la petite enfance. Egoïste et frustré, le croque-mitaine au pelage vert décide que cette année, Noël n’aura pas lieu. 

Avec l’aide de son fidèle chien Max, il tente de voler aux habitants de Chouville tout ce qui symbolise cette fête détestable : de la dinde aux cadeaux, sans oublier le sapin ! Mais parviendra t-il à voler l’esprit de Noël ?

Indémodable, ce conte vous transportera au coeur d’un univers fantastique et merveilleusement coloré. Chouville et ses décorations ne manqueront pas de vous inspirer, tandis que le Grinch, incarné par Jim Carrey, se trouve être malgré lui terriblement attachant. Un classique à revoir en famille !


L'ÉTRANGE NOËL DE MONSIEUR JACK

nom de l'image

Roi des citrouilles et émérite animateur d’Halloween, Jack Skellington est las. Intrigué par Noël et ses coutumes, il s’improvise organisateur de cette fête aux antipodes de celle qu’il a l’habitude d’orchestrer. 

Peu réceptifs, les villageois d’Halloween - la ville - sont perplexes, tandis que les lutins du Père Noël sont absolument dépassés par les évènements. Jack le squelette parviendra t-il à préparer Noël sans en pervertir l’essence ? À vous de le découvrir !

À mi-chemin entre le conte de Noël et la fable d’Halloween, Tim Burton vous invite dans un monde où la poésie flirte avec la mélancolie et le macabre. Étrange mariage qui saura à coup sûr vous séduire. 


Le Drôle de Noël de SCROOGE 

nom de l'image

Décidément habitué aux fables de Noël, cette fois-ci, Jim Carrey prête ses traits au terrible Ebenezer Scrooge. Avare et misanthrope, rien n’intéresse le vieillard hormis sa fortune qu’il chérit plus que tout. 

Tous les ans, l’épanchement de joie qui accompagne Noël provoque l’aversion et la colère du marchand aigri. Cette année sera pourtant différente. Le détestable Scrooge va avoir la visite de trois étranges entités qui changeront peut-être sa perception du monde - et de Noël ! 

Inspiré du conte de Charles Dickens, Un chant de Noël, ce film vous fait voyager au coeur d’une Londres victorienne imaginaire, où la magie parfume les nuits des plus chanceux. 


Les Chroniques de Noël 

nom de l'image

L’ingénieuse Kate et son mécréant de frère Teddy cherchent à capturer dans un film le Père Noël, afin d'avoir une preuve de son existence. 

Leur stratagème hasardeux est rapidement récompensé par une image incroyable… Avides et téméraires les enfants se mettent alors à la poursuite du Père Noël, avant de provoquer un grave accident qui mettra Noël en péril. 

Diffusé en 2018 sur Netflix, ce film dépoussière avec adresse les contes de Noël. On suit avec plaisir les pérégrinations de Kate et Teddy en les jalousant secrètement. Avouez ! Qui n’aurait pas aimé être à leur place ?


Le Pôle Express

nom de l'image

La veille de Noël, un train mystérieux vient chercher un jeune garçon qui commence à douter de l’existence de la magie et du Père Noël. À bord du Pôle Express, il fait des rencontres aussi étonnantes qu’étranges et traverse de nombreuses contrées sauvages avant d’atteindre le Pôle Nord. 

Cette fable de Noël réveille l’enfant qui sommeille en nous. Hypnotique, on s’émerveille devant le mysticisme des personnages. La magie de Noël est palpable et on se surprend presque à vouloir croire une fois de plus au Père Noël ! 


 Maman j'ai raté l'avion 1 et 2 

 
Le tour de force du cultissime "Home alone", c'est qu'en plus d'être le film le plus célèbre de sa génération, il est parvenu à traverser les âges sans (quasiment) prendre une ride ! Il faut dire que le tout jeune et très expressif acteur principal - Macaulay Culkin - y est pour beaucoup dans le phénoménal engouement que rencontre cette comédie en deux parties. On retient en outre la remarquable prestation de Joe Pesci en "casseur-poisseux", mais aussi la captivante bande originale, ou encore les décors féeriques de Noël à New York City. 

 Love Actually



Si l'on devait n'en retenir qu'un, ce serait celui là... Hugh Grant et son déhanché à croquer, la fameuse scène des pancartes qui ferait même fondre les coeurs de glace, le tube de l'hiver interprété par un rockeur un poil looser, mais néanmoins nu comme un ver... Tout dans ce film est réuni pour régaler les rêveurs de la première heure. Coup de coeur absolu pour LA meilleure comédie romantique hivernale de tous les temps !


 Le père noël est une ordure 



Dans un tout autre registre, cette comédie culte signée Jean-Marie Poiré, est presque devenue un passage obligé lorsque voici venues les fêtes de fin d'année. Christian Clavier, Thierry Lhermitte, Gerard Jugnot, Anémone etc... toute l'équipe du Splendid y est réunie pour le plus grand plaisir des amateurs d'humour potache et de Noël cafardeux. Sa-vou-reux.  


The Holiday 

 

Si l'on vous dit: Jude Law + Cameron Diaz + Kate Winslet + Jack Black, vous pensez..? The Holiday bien sûr ! Une comédie romantique coup de coeur autour d'un échange de maison riche en émotions ! Entre un adorable cottage anglais et une sublime villa hollywoodienne, votre coeur balance? Les protagonistes, eux, semblent avoir tranché... Avis à toutes les "fleurs bleus", sortez les mouchoirs et attention les yeux !   


 Edward aux mains d'argent 



A croire que l’adjectif "féerique" a été créé pour ce film... Le quatrième long métrage du fantastique Tim Burton - sorti en 1990 - est sans doute l'un des plus poétiques de son ample filmographie. Entre attraction et répulsion, ombre et lumière, Johnny Depp et Winona Ryder se retrouvent tout deux au coeur d'une prodigieuse histoire d'amour, sublimée par la divine musique de Danny Elfman. Fa-bu-leux. 

Qu'importe le flocon pourvu qu'on ai l’allégresse ! Alors, à vos canapés, télécommandes, plaids et autres boissons chaudes, le marathon des joyeuses projections ne fait que commencer... 


À découvrir aussi : 6 dessins animés à revoir pendant le confinement


Créé le 02.12.2020 par Lauriane

Coups de coeur du mois Publi-information

Chargement en cours..