CATS, le film cat-astrophe de l'année?

Spectacles > Comédie musicale
Cats Film

Kitsch, baroque et poétique, Cats est la comédie musicale de tous les records. Après avoir parcouru le monde entier, les chats d’Andrew Lloyd Webber sont finalement au cinéma (depuis le 25 décembre dans les salles suisses).

Inspiré du roman "Old Possum's Book of Practical Cats" de T. S. Eliot, le film fantastique américano-britannique réalisé par Tom Hooper a connu un début au box-office extrêmement décevant, au point qu’il a été obligé d'améliorer ses effets spéciaux.

Une histoire meowgique


D'après la comédie musicale, une fois par an au cours d’une nuit magique, les Jellicle Cats se réunissent pour leur grand bal. Une cérémonie où les chats rivalisent pour avoir la chance d’entrer au paradis de la Jellicosphère et renaître dans une de leurs neuf vies. C’est leur Chef Deuteronome, interprétée par l'actrice anglaise Judi Dench, qui choisit l'heureux élu parmi cette horde de chats débraillés.

Le film montre les différents spectacles des Jellicles jusqu’à ce que le spectateur découvre quel chat a été choisi.

  Regardez la bande annonce en VF 


Jellicles? Qui sont ces personnages étranges ?


Les Jellicles sont une bande de chats qui se battent chaque année pour avoir l’honneur de renaître dans une nouvelle vie. Pendant cette nuit magique, les petites ruelles de la ville se remplissent de chats errants, mais le film se concentre sur sept personnages principaux: Jennyanydots, Rum Tum Tugger, Bustopher Jones, Gus the Theatre Cat, Bombalurina, Grizabella et Macavity.

Jennyanydots


Incarnée par Rebel Wilson, Jennyanydots est paresseuse le jour, mais retrouve son énergie la nuit pour chasser des souris et des cafards.


Rum Tum Tugger

Interprété par le chanteur Jason Derulo, ce chat adore être au centre de l'attention et flirte ouvertement avec toutes les femelles de la ville.

 

Bustopher Jones

Gras, bourgeois et connu pour sa cuisine raffinée, Bustopher est interprété par l’humoriste et animateur de télévision James Corden.

 

Gus the Theatre Cat

Incarné par Ian McKellen, cet ancien chat un temps célèbre pour son talent d'acteur, est obsédé par ses exploits passés.
   

Bombalurina

Dans la pièce, Bombalurina, interprétée par la jeune chanteuse Taylor Swift, est une chatte coquette, confiante et machiavélique.



Grizabella

Une chatte qui a été très connue et glamour dans le passé, mais qui a maintenant perdu son éclat. Incarnée par Jennifer Hudson, elle chante la chanson la plus célèbre de la comédie musicale: Memory.

 

Macavity

Redouté par la plupart des Jellicles, ce félin maléfique possède des pouvoirs magiques. Un vrai antagoniste, interprété par l’acteur américain Idris Elba.

 

Un début positif avec l’annonce d’un casting en or


Pour satisfaire les fans du musical, le studio Universal a fait les choses en grand avec un casting d’exception: Idris Elba, Taylor Swift, Jennifer Hudson, Judi Dench, Jason Derulo, Ian McKellen, James Corden, Rebel Wilson et Les Twins. Derrière la caméra, Tom Hooper, le réalisateur britannique récompensé pour ses films tels que Les Misérables (en ce moment sur scène au théâtre de Vevey), The Danish Girl et Le discours du roi.

Un cinéaste oscarisé, un casting en or, une comédie musicale culte, les meilleurs informaticiens pour les effets spéciaux et un budget de 100 millions de dollars: tous les ingrédients pour créer un véritable succès planétaire. Cependant, dès la sortie de la bande annonce, la presse n'a pas hésité à donner quelques coups de griffes quant'aux effets spéciaux...

Un vrai cat-aclysme


Sorti le 20 décembre aux Etats-Unis, Cats a été l'un des pires flops cinématographiques de tous les temps avec seulement 6,5 millions de dollars d’entrées sur son premier week-end: littéralement pas un chat en salle !

Mais comment expliquer un telle cat-astrophe ?

La raison principale de cet acharnement sont les effets spéciaux inachevés et ratés. En effet, nombreux sont les spectateurs qui ont dénoncé le manque de fourrure numérique sur les mains de certains acteurs.


Une jolie bague à la main de Judi Dench...


Pour retomber sur ses pattes, le réalisateur s’est excusé en expliquant qu’il a dû sacrifier quelques effets spéciaux pour terminer le film à temps. Afin de calmer la critique, le studio a donc envoyé aux cinémas du monde entier une nouvelle version du film avec des effets spéciaux améliorés. 

Mais ça ne s'arrête pas là ! Le public dénonce un autre aspect inquiétant: la sexualisation des corps des chats. En effet, les personnages interprétés par Taylor Swift et Rebel Wilson exhibent un corps anthropomorphe avec des formes pour le moins... sexy ! De plus, étant donné que les personnages ne portent pas de vêtements et que leurs fourrures sont très courtes, les spectateurs ont l’impression qu’ils se promènent complètement à poil(s)

Un avenir peu chat-oyant


Différentes sources affirment que Universal a dépensé environ 90 millions de dollars pour la production et la promotion du film. Une somme astronomique qui est loin d’être rentabilisée devant l’échec au box-office, avec à peine 6,5 millions de dollars le premier week-end aux États-Unis. Un mauvais démarrage dû également à la sortie d'autres blockbusters les mêmes jours : La Reine des Neiges 2, Jumanji: Next Level ou encore le dernier Star Wars.

Une perte susceptible de pénaliser Universal car les comédies musicales sont devenues des vraies vaches à lait pour les studios et les exemples ne manquent pas: Bohemian Rhapsody a rapporté plus de 900 millions de dollars, Les Misérables 441 millions de dollars et The Greatest Showman 435 millions de dollars.

Ces succès passés montrent que Cats n’a visiblement pas réussi à caresser le public dans le sens du poil...mais n'hésitez pas à vous faire  votre propre opinion en allant voir le film au cinéma ! En salle jusqu'au 19 janvier 2020.

Créé le 30.12.2019 par Leah

Coups de coeur du mois Publi-information

Coups de coeur de la semaine Publi-information

Chargement en cours..