Découvrez la maison sans murs ni cloisons d'une artiste genevoise

Expositions

Profitez de toquer à la porte (il s'agira peut-être là de votre unique occasion de le faire) et pénétrez grâce à cet article, chez l'artiste Mai Thu-Perret dont l'appartement se veut sans limites. 

L'artiste franco-vietnamienne vivant à Genève partage depuis 5 ans avec son compagnon, un habitat assez particuliers. 

Composé ou plutôt dépourvu de toutes parois, portes et séparations, le logement laisse place (c'est le cas de le dire) à l'espace. 

Espace physique mais également espace créatif, car en y regardant de plus près, chaque recoin est rempli d'oeuvre de la talentueuse plasticienne. 

Ce logement où la chambre à coucher donne sur le séjour qui donne à son tour sur la cuisine (où la vaisselle est entreposée "nue" sur des étagères), ne laisse que très peu de place à l'intimité.

Seules les toilettes sont entourées d'un rideau, protégeant des regards indiscrets la personne assise sur le trône. 

Mais sa décoration d'intérieur est loin d'être la seule source de notoriété de Mai Thu-Perret. Chose évidente lorsqu'on observe ses oeuvres. 

Elle a notamment été célébrée dans le monde entier pour avoir imaginé fin des années 90, une communauté de femme vivant dans le Nouveau-Mexique. Objets du quotidien, journaux intimes, décors, une création constante de ce que cette communauté fictive représenterait sur le plan matériel.

Ce récit appelé "The Crystal Frontier" a été plébiscité par de nombreux musées tels que le SFMOMA à San Francisco ou la Chisenhale Gallery de Londres.

Mais pas besoin d'aller autant loin pour admirer ces oeuvres. Le MAMCO expose actuellement une importante rétrospective de ses créations.

UNE EXPOSITION À NE PAS LOUPER!


Créé le 15.10.2018 par Nicola
Chargement en cours..