Les 3 meilleures BD d'Edouard Aidans

Manifestations > Braderies & fêtes villageoises

Le dessinateur belge de bandes dessinées est mort le 6 septembre à l'âge de 88 ans. Au travers de cet article, rétrospection sur ses plus grandes œuvres qui ont marqué des générations de lecteurs.

Débutant dès l'âge de 16 ans dans la production d'oeuvres pour l'hebdomadaire Spirou. Il enchaîne le dessin de plusieurs histoires complètes pour le compte de la bande dessinée Line , au sein du célébrissime Journal de Tintin. 

Puis, c'est à partir des années 60 que le dessinateur belge illustre ses plus belles séries dont nous en avons sélectionnées trois. 

1. Tounga

Parue à partir de 1961 dans le Journal de Tintin, cette série suit les aventures d'un jeune guerrier de la Préhistoire, n’hésitant pas à mettre sa vie en danger afin de protéger sa horde des autres tribus et des animaux féroces.

S'inspirant très fortement du roman "La Guerre du feu" écrit par J-H Rosny aîné paru au début du 20ème siècle, Tounga n'hésite pas à tuer pour se défendre ou obtenir ce qu'il veut. 

A la suite de la sortie de son "homologue" Rahan en 1969, la musculature du personnage de Tounga sera plus détaillée, afin de faire concurrence au second homme des cavernes au corps de brute. 

Une vie que les jeunes générations francophones ont suivi avec passion.

2. Les Franval

D'abord seul et ensuite accompagné par sa femme Cathy et son fils Didi, Marc Franval chef de famille, parcours le monde en recherche d'images pour son activité de cinéaste. 

Série purement aventureuse, elle dépeint une famille qui dans le cadre de ses activités professionnelles, lutte contre l'appropriation par de riches investisseurs des denrées locales. 

Un nouvel angle d'approche pour l'époque, qui aura également eu le mérite de montrer de nouvelles régions du monde aux plus jeunes, tout en les sensibilisant sur des enjeux géopolitiques. 

3.  Les panthères

Naissant du désir du scénariste Michel Louis Albert Regnier (alias Greg) de créer une série ayant comme protagonistes des personnages féminins, Edouard Aidans est appelé en renfort afin d'illustrer ces femmes.

C'est ainsi que prennent forme Valentine Mercery, Françoise Mardessier, Janine Gardon, toutes trois figures de la femme active, essayant de se faire une place dans le monde professionnel. 

Elles deviendront très vite une série de bandes dessinées appréciée, se glissant en 4ème place auprès des lecteurs français (majoritairement masculins), selon un sondage de l'époque, tout juste derrière Blake et Mortimer.

Malheureusement en 1975 la série s'arrête, car le scénariste Greg sera envoyé aux Etats-Unis pour un projet de prospection. Il s'en suivra en 2008 d'une réédition de ces 3 volumes. 








Créé le 10.09.2018 par Nicola

Coups de coeur du mois Publi-information

Coups de coeur de la semaine Publi-information

Chargement en cours..