Opéra de Lausanne : un nouveau programme de qualité et une annonce inattendue

Concerts > Opéra
Opéra de Lausanne

L’Opéra de Lausanne a présenté le programme de sa nouvelle saison 2022/2023, le 7 avril à 11h30, et votre agenda culturel romand faisait partie des invités. Découvrez les spectacles qui rythmeront la rentrée prochaine et l’annonce inédite qui a marqué la conférence de presse.

Un lieu unique

Depuis maintenant 151 ans, l’Opéra de Lausanne parie sur une programmation qui mise, non pas sur la quantité, mais sur la qualité. Fier du choix des spectacles proposés et des talentueux artistes qui défilent chaque année sur scène, Éric Vigié, directeur de l’institution, déclare sans hésitation que le rapport qualité-prix de l’Opéra de Lausanne est sans pareil dans le paysage culturel suisse.
  

Opéra de Lausanne - Marc Vanappelghem

Une saison prometteuse

L’elisir d’amore (Gaetano Donizetti)

Créée en 1832 au Teatro della Canobbiana à Milan, cette comédie romantique a tout de suite connu un glorieux succès. La réception a été tout aussi enthousiaste à l’Opéra de Lausanne, lorsque le spectacle a été présenté en 2012. En 2022, l’œuvre renouvelle sa distribution et s’apprête à offrir six représentations qui promettent humour et mélodrame à l’italienne.

Finale du Concours Kattenburg

L’Opéra de Lausanne est fier de soutenir un concours de chant lyrique qui a pour projet de révéler des artistes prometteurs. Les talents de l’Haute École de Musique, ainsi que ses alumni ont été invités sur scène, une première fois en 2017, puis en 2019. Riches en découvertes, ces premières éditions ont encouragé l’HEMU à renouveler l’expérience en 2022. Le 14 octobre 2022, la scène de l’Opéra de Lausanne accueille la grande finale, sous l’œil avisé d’un jury de prestige.

Candide (Leonard Bernstein)

Inspiré du conte éponyme de Voltaire, l’opérette de Leonard Bernstein se présente comme une œuvre joyeuse mêlant savamment les notes jazz au gospel et à la musique dodécaphonique. Au terme du spectacle, vous repartirez certainement en sifflotant ses airs entrainants.

Il trionfo del tempo e del disinganni (Georg Friedrich Haendel)

C’est le seul concert de la programmation 2022/2023 et il sera fantastique ! Présenté comme « un grand moment de la saison », l’oratorio réunira sur scène Diego Fasolis et ses Barocchisti qui interpréteront la lecture « originale » d’une œuvre que le géni Haendel a maintes fois remaniée.

My fair lady (Frederick Loewe)

My fair Lady est l’un des plus grands succès de Broadway. Sorti en 1956, elle enregistre 2716 représentations en six ans, un véritable record pour l’époque. Cette production très enjouée et vivante est présentée durant le mois de décembre 2022. Affichant un prix en baisse, le spectacle vise à permettre aux familles de s’offrir un beau cadeau de fin d’année.

Davel (Christian Favre)

La création de l’année revient sur l’histoire d’un patriote vaudois, courageux et visionnaire qui ose, pour la première fois, dénoncer les abus du gouvernement de Berne. En donnant la vie pour son pays, Davel s’érige en héros aux yeux de la ville de Lausanne.

Le domino noir (Daniel-François-Esprit Auber)

Il a reçu le Grand Prix du meilleur spectacle lyrique français de l’année 2018 et se joue uniquement lors de quatre représentations au mois de mars. Ne manquez pas un opéra-comique à la cadence effrénée.

Pinocchio (Gloria Bruni)

Pour la première fois, le spectacle pour enfants Pinocchio se présente en version scénique et en français. Le classique s’offre également la luxueuse compagnie de la Sinfonietta de Lausanne. Grandiose, mais pas inaccessible, l’opéra jeune public sera offert à 300 enfants membres d’associations vaudoises d’aide à l’enfance.

Les ballets Trockadero de Monte Carlo

Appréciés dans le monde entier, les sketchs parodiques des Trock’s revisitent de façon déjantée les classiques comme le Lac des cygnes. Vivement recommandé pour les amoureux du ballet et les non-initiés.

Norma (Vincenzo Bellini)

Bien qu’elle ait fait vœu de chasteté, Norma, prêtresse du temple des druides tombe amoureuse de Pollione et finit par lui donner deux enfants. Lorsqu’elle découvre que son compagnon a des vues sur sa jeune amie Adalgisa, Norma songe à commettre le pire. Son désir d’infanticide la conduit sur le bûcher, où son amant la rejoint bien assez tôt. Une histoire aux mélodies frissonnantes.

L’île de Tulipatan (Jacques Offenbach)

C’est l’histoire d’un prince qui se prend pour une princesse et inversement. Une histoire étrange, profonde, surprenante, dont le final vaut la peine d’être vu.
  

Un aurevoir

Profitant de l’atmosphère solennelle de l’annonce de la programmation 2022/2023, Éric Vigié, actuel directeur de l’Opéra de Lausanne, fait ses adieux à l’institution vaudoise. À la tête de l’Opéra depuis vingt ans, le directeur met fin à ses services à la fin de la saison 2023/2024.

Des louanges faits par ses collègues, nous retiendrons que sa direction s’est distinguée par une exceptionnelle longévité ponctuée par de merveilleux défis relevés. En proposant, année après année, une programmation exceptionnelle, Éric Vigié est parvenu à convaincre et fidéliser le public de l’Opéra de Lausanne et à s’assurer une reconnaissance internationale. Il a œuvré pour promouvoir les talents naissants et a également offert une belle visibilité à l’art lyrique. Le directeur a subi la rénovation du bâtiment, ainsi que le confinement imposé par la situation sanitaire. Il s’est adapté à toutes les contraintes et a su se mettre au diapason.

C’est officiel, l’Opéra de Lausanne recrute. Un processus rigoureux et sérieux va être mis en place pour trouver un nouveau directeur ou une nouvelle directrice. Dans l’intervalle, l’institution culturelle espère un soutien continue des spectateurs et partenaires !
  

__

Recevez toute l'actualité culturelle de Suisse romande et tentez de gagner des offres exclusives en souscrivant à notre newsletter et en suivant notre page Facebook !

Créé le 31.05.2022 par Marlène

Coups de coeur du mois Publi-information

Coups de coeur de la semaine Publi-information

Chargement en cours..