Le final – Soirée d'opérette viennoise Pasztircsák, Nurgeldiyev & Eschwé

Catégories : Festivals - Musique
Polina Pasztircsák
Le 03.09.2022

66E GSTAAD MENUHIN FESTIVAL & ACADEMY 2022

Programme:


Franz Lehár (1870-1948)

Ouverture de l'opérette «Wiener Frauen» 9'

Emmerich Kálmán (1882-1953)

2 «Grüss mir mein Wien», air extrait de l'opérette «Gräfin Mariza» 6'

Johann Strauss II (1825-1899)

«Tik-Tak», polka rapide op. 365 3'

Emmerich Kálmán (1882-1953)

1 «Heia, in den Bergen», air d'entrée de Sylvia extrait de l'opérette «Die Csárdásfürstin» 4'

Johann Strauss II (1825-1899)

Marche égyptienne op. 335 5'

Carl Zeller (1842-1898)

1, 2 «Schenkt man sich Rosen in Tirol», duo extrait de l'opérette «Der Vogelhändler» 3'

Johann Strauss II (1825-1899)

«Rosen aus der Süden», valse op. 388 9'

---

Johann Strauss II (1825-1899)

«Wiener Blut», valse op. 354 9'

Rudolf Sieczyński (1879-1952)

2 «Wien, du Stadt meiner Träume», chanson 4'

Franz Lehár (1870-1948)

«Zwanzinetta» d'après des motifs de l'opérette «Eva» 4'

1 «Vilja-Lied» extrait de l'opérette «Die lustige Witwe» 6'

Johann Strauss II (1825-1899)

«Unter Donner und Blitz», polka rapide op. 324 3'

Franz Lehár (1870-1948)

1, 2 «Lippen schweigen», duo extrait de l'opérette «Die lustige Witwe» 4'

«Gold und Silber», valse op. 79


Comment rendre hommage à Vienne sans faire résonner la musique de l'un des plus emblématiques de ses maîtres, Johann Strauss II? Portées par Alfred Eschwé et son Wiener Johann Strauss Orchester, ses valses et polkas seront bien présentes sous la Tente du Festival de Gstaad lors de ce grand gala final… mais elles seront loin d'être seules! Car la Vienne qui danse et qui s'amuse du 19e et du début du 20e siècle, c'était aussi les opérettes aux accents volontiers tziganes de Franz Lehár et Emmerich Kálmán, de même que les spectacles rose bonbon de Carl Zeller. Sans oublier Rudolf Sieczyński, Viennois d'origine polonaise – c'étaient les derniers feux de la mosaïque culturelle de l'immense empire des Habsbourg… – auteur de l'emblématique et inoxydable «Wien, du Stadt meiner Träume» [Vienne, ville de mes rêves], une chanson devenue iconique de la nostalgie de ces temps révolus. On peut compter sur Polina Pasztircsák et Dovlet Nurgeldiyev pour rendre ces pages de velours délicieusement… sucrées!

Age conseillé
Adultes
Durée
120 minutes
Réalisation
Gstaad Menuhin Festival & Academy
Avec
1 Polina Pasztircsák, soprano 2 Dovlet Nurgeldiyev, ténor Wiener Johann Strauss Orchester Alfred Eschwé, direction
sam. 03 sept. 2022
19:30

Tente du Festival

Sportzentrumstrasse 5
3780 Gstaad

Voir le programme complet

Tarifs

CHF 125/105/85/50

Contact / Réservation
Numéro de Téléphone
+41 33 748 81 82

Coups de coeur du mois Publi-information

Coups de coeur de la semaine Publi-information

Chargement en cours..