Le secret des couleurs Céramiques de Chine et d’Europe du XVIIIe siècle à nos jours

En cours - Jusqu'au 12.02.2023

Si notre œil a pris l’habitude aujourd’hui de voir une palette infinie de couleurs se déployer sur toutes sortes d’objets, du panneau publicitaire au dessin animé en passant par l’estampe et la photographie, il n’en a pas toujours été ainsi.

Cette exposition raconte l’histoire tumultueuse de cette quête de la couleur sur porcelaine en Chine et en France. Elle propose de mettre en regard deux moments phares de l’histoire de la porcelaine caractérisés par la volonté d’étendre la palette des émaux : le tournant du XVIIIe siècle en Chine et le XIXe siècle en France, périodes pendant lesquelles les interactions entre les deux pays, qu’elles soient culturelles ou belliqueuses, furent particulièrement intenses. La première salle de l’exposition introduit aux techniques de l’émail, aux notions d’émaux translucide et opaque, aux famille verte et aux famille rose. S’en suit une présentation des porcelaines émaillées chinoises, principalement des règnes de Kangxi (1662-1722), Yongzheng (1723-1735) et Qianlong (1736-1795), qui comptent parmi les fleurons de la collection d’Alfred Baur et qui illustrent sur plus d’un siècle le déploiement de la couleur sur porcelaine. La nouvelle palette élaborée dans les ateliers impériaux a tôt fait de s’exporter depuis le port de Canton, à travers les porcelaines et les émaux sur cuivre spécialement conçus pour le marché occidental. Le deuxième volet de l’exposition se déroule un siècle plus tard en France, à la manufacture de Sèvres où les couleurs chinoises longtemps convoitées pour leur éclat sont ardemment recherchées. Missionnaires, chimistes, consuls de France en Chine œuvrent successivement à rapporter des échantillons pour percer les mystères des techniques de fabrication chinoises. La dernière partie de l’exposition ouvre la voie à des recherches plus contemporaines sur la couleur, celles, tout d’abord, de Fance Franck (1927-2008), qui à partir de la fin des années 1960, collabore avec la manufacture de Sèvres pour retrouver le fameux « rouge frais », ou « rouge sacrificiel », maîtrisé par les potiers de Jingdezhen quelques siècles plus tôt. Puis, ce sont les œuvres de Thomas Bohle (né en 1958), toutes d’épure et de chatoiement coloré qui clôture cette incessante quête chromatique.

Avec la participation exceptionnelle des institutions suivantes :

Musée d'Art et d'Histoire de Genève, Musée Tatiana Zoubov, Sèvres - Manufacture et Musée nationaux, Musée national des arts asiatiques - Guimet, Musée Ariana



Age conseillé
6 à 12 ans, Adolescents, Adultes, Seniors
Date de fin
12.02.2023
mer. 14 sept. 2022
14:00

Fondation Baur

Salle Principale
Rue Munier-Romilly 8
1206 Genève

Voir le programme complet

Contact / Réservation
Numéro de Téléphone
+41 22 704 32 82

Dates

Coups de coeur du mois Publi-information

Coups de coeur de la semaine Publi-information

Chargement en cours..