Nous, les héros de Jean-Luc Lagarce

Manifestation terminée

Par son écriture enivrante, le grand Jean-Luc Lagarce nous emmène dans cette histoire triste et drôle inspirée du Journal de Kafka. Pour Robert Sandoz, il s’agit d’une ode vibrante à ce qui donne sens à nos existences.

Une troupe de théâtre un peu cabossée dans une ville d’Europe qui ne dit pas son nom. En toile de fond, une guerre sur le point d’éclater. La représentation vient de finir et s’est plutôt mal passée, comme d’habitude. Les comédiens sont las. Ils jurent de se séparer et de fuir dès le lendemain. Ce soir, ils restent ensemble une dernière fois, comme ils savent si bien le faire. En coulisses, on fête les fiançailles du jeune premier avec la fille aînée des patrons. Mais entre les deux tourtereaux, ça sent le roussi, le mariage arrangé. Il y a du grabuge dans l’air.

Par son écriture enivrante, le grand Jean-Luc Lagarce nous emmène dans cette histoire triste et drôle inspirée du Journal de Kafka. Pour Robert Sandoz, pas de doute : il s’agit d’une ode vibrante à ce qui donne sens à nos existences. Derrière la solitude, le sentiment d’inutilité, la difficulté à trouver sa place, le texte fait surgir de manière inattendue la foi en nos engagements et la fidélité envers nos convictions. Entouré de dix acteurs, le metteur en scène donne chair à cette fable d’une vitalité exquise. Une invitation à ne pas baisser les bras.

Auteur, metteur en scène et directeur de troupe né en 1957, Jean-Luc Lagarce meurt à l’âge de 38 ans. Il laisse derrière lui une oeuvre riche de plus de vingt-cinq pièces, un style innovant et une maison d’édition toujours active. En 1992, avec François Berreur, il fonde en effet Les Solitaires intempestifs pour défendre des écritures novatrices qui ne trouvent pas d’éditeur. Ses textes y sont tous publiés.

Après Il n’en restera plus aucun en 2015, Robert Sandoz revient au TPR avec son indéfectible amour des textes. Né à La Chaux-de-Fonds, le metteur en scène a fondé il y a plus dix ans la compagnie L’outil de la ressemblance, avec laquelle il crée des oeuvres d’Antoine Jaccoud, Odile Cornuz, Antoinette Rychner, Duras, Murakami, Bauchau, Feydeau et, dernièrement, Anouilh avec Le Bal des voleurs. Il monte également des opéras, dont La Belle Hélène d’Offenbach au Grand-Théâtre de Genève et Le long dîner de Noël de Hindemith.

L’outil de la ressemblance est bénéficiaire d’un contrat de confiance avec les Villes de La Chaux-de-Fonds et Neuchâtel et d’un contrat de partenariat avec le Canton de Neuchâtel.

Age conseillé
Adultes
Durée
100 minutes
De
Jean-Luc Lagarce
Réalisation
Robert Sandoz
Avec
David Casada, Fanny Duret, Olivier Gabus, Adrien Gygax Anna Pieri, Raymond Pouchon, Thierry Romanens, Anne-Catherine Savoy, Christian Scheidt
jeu. 19 avr. 2018
20:15

A L'Heure bleue - Théâtre Populaire Romand

Avenue Léopold-Robert 27
2300 La Chaux-de-Fonds

Voir le programme complet

Contact / Réservation
Réservation conseillée
Réserver avec Tempslibre.ch
billet@tpr.ch
http://www.tpr.ch
https://cdf-tpr.shop.secutix.com/selection/event/date?productId=1073436491
Numéro de Téléphone
+41 32 967 60 50

Autres dates

Coups de coeur du mois Publi-information

Coups de coeur de la semaine Publi-information

Chargement en cours..