Concert littéraire « La voix surréaliste »

Anaëlle Gregorutti
Le 18.03.2020

Un voyage poétique et musical à travers les œuvres de Paul Éluard et de Francis Poulenc

Les artistes Anaëlle Gregorutti et Caroline Delcampe proposent un voyage à travers les mots de Paul Éluard et les notes de Francis Poulenc. Ces deux grandes figures du XXe siècle partagent la même passion pour la littérature, la musique et la peinture. De leur rencontre, en 1917, dans la célèbre librairie parisienne d’Adrienne Monnier, naît une profonde amitié, nourrie d’une admiration réciproque. « Toute son œuvre est vibration musicale », écrit Poulenc à la lecture des poèmes d’Éluard, qu’il mettra en musique dès 1935, composant alors près de quarante mélodies.

Dans un dialogue voix et piano, ce concert littéraire donne à entendre des poèmes, des extraits de la correspondance de Poulenc et d’Éluard, ainsi que les cycles de mélodies Tel jour, telle nuit (1937) et Le travail du peintre (1956). Ce dernier cycle, créé quatre ans après la mort d’Éluard, célèbre l’intérêt que les deux amis portaient aux courants picturaux de leur temps : à partir de textes qu’Éluard consacra aux peintres, Poulenc ambitionne de « peindre musicalement Braque, Gris, Picasso, Chagall, Klee, Miró, Villon. »

Quand les images verbales se transmuent en images musicales…

*
Anaëlle Gregorutti commence la musique par l’étude du violon puis de l’alto. C’est au Conservatoire de Paris qu’elle rejoint ensuite le chœur de la Maîtrise de Paris. Parallèlement à ses études de chant et de direction de chœur, elle obtient une licence en musicologie. Passionnée par la scène, la jeune mezzo-soprano participe à plusieurs productions lyriques avec orchestre. En 2014, elle intègre la Haute École de musique de Lausanne où elle se perfectionne en chant dans la classe de Leontina Vaduva et en direction de chœur auprès de Nicolas Reymond. Depuis 2018, elle dirige le Chœur mixte de Saint-Prex et crée le Trio Vocacello (voix, violoncelle et accordéon), se produisant ainsi en Suisse et en France. En 2019, elle obtient son Master d’interprétation en chant lyrique.


Caroline Delcampe, diplômée d’un Master d’interprétation en piano en 2015 et d’un Master d’accompagnement en 2017 de la Haute École de musique de Lausanne, se produit dans de nombreux festivals, dont Cully Classique, Envolées musicales à Paris, Millesources en Haute Dordogne, Nuits des Mas à Toulon, ainsi qu’au Théâtre de l’Ouest parisien, aux Salons à Genève ou au Teatre de Sarrià à Barcelone. Actuellement professeure de piano à l’École nouvelle de la Suisse romande à Lausanne, à Musica Viva à Fribourg et à Arts d’essence à Etoy, elle est aussi une accompagnatrice très active, collaborant avec différents chœurs – Les Vocalistes romands, Tiramisu, Académie vocale… –, avec l’HEMu pour les classes d’atelier lyrique et avec l’Opéra de Lausanne.

Age conseillé
Adolescents, Adultes, Seniors
Date de fin
18.03.2020
Durée
90 minutes
Réalisation
par Anaëlle Gregorutti, mezzo-soprano, et Caroline Delcampe, piano
mer. 18 mars 2020
19:00

Fondation Jan Michalski

Auditorium
En Bois-Désert
1147 Montricher

Voir le programme complet

Tarifs

Entrée CHF 20.- (plein tarif), CHF 15.- (retraités, chômeurs, AI), CHF 10.- (étudiants) | Sur réservation à concert@fondation-janmichalski.ch

Horaires
de 19h à 20h30
Contact / Réservation
Numéro de Téléphone
+41 21 864 01 01

Coups de coeur du mois Publi-information

Coups de coeur de la semaine Publi-information

Chargement en cours..