L’Europe, une construction à poursuivre…

MANIFESTATIONS - Manifestations Congrès & Conférences
Le 21.11.2019

Conférence de Gilbert Casasus, professeur d’études européennes Unifr

Après les élections européennes du 26 mai 2019, l’Union européenne se situe dans une nouvelle phase de son histoire, où les affrontements traditionnels entre la gauche et la droite se conjuguent avec de nouveaux clivages opposant les partisans et les adversaires de la construction de l’Europe. A l’heure où il est prétendument facile d’être anti-européen, il est plus que jamais nécessaire de s’engager dans un processus à long terme qui, de l’idée de la paix née après 1945, trouve dans l’urgence démographique, sociale et climatique de nouveaux objectifs à atteindre. Pour ne l’avoir jamais été, et parce qu’elle ne le sera jamais, la construction européenne n’est pas un long fleuve tranquille. Face à des adversaires qui n’ont pour unique raison que de faire triompher le nationalisme, l’idée européenne reste indissociable d’une volonté de surmonter chacune de nos histoires pour en faire un récit commun dans le respect de la démocratie, de la solidarité et de la paix.

Cette conférence n’est pas celle d’un porte-parole de la Commission européenne. Elle jette aussi un regard critique sur les déficits et les problèmes d’une Union européenne qui n’a pas toujours su résoudre au mieux de nombreux dossiers qu’elle a traités sous un angle parfois trop économique, souvent trop peu social.

Cible de maintes attaques, l’Union européenne présente toutefois un bilan positif. Des six pays fondateurs, elle regroupe désormais 28 (ou 27) pays qui, malgré leurs différences et divergences, se trouvent au sein d’une institution démocratique qui cherche son pareil à travers le monde. Vilipendée, quelque fois à juste titre, elle est accusée à tort de mille et un maux dont elle n’est pas la cause et, qu’elle essaie, à plusieurs reprises, de guérir avec les moyens dont elle dispose.

L’Europe n’est pas un vain mot. Elle vaut la peine d’être pensée, expliquée, vécue et défendue. En Suisse, on la connaît, mais pas dans son quotidien. On lui reproche tout et son contraire, on l’accuse sans savoir pourquoi elle ne mérite pas d’être accusée. Les Suisses peuvent avoir raison des griefs qu’ils lui adressent. Mais ils peuvent également avoir tort. Et entre le tort et la raison existe un espace d’explication qui constitue le cœur même de cette conférence.


Age conseillé
Adultes, Seniors
Durée
90 minutes
jeu. 21 nov. 2019
14:30
Tarifs

Entrée: 15 fr| Adhérent: 10 fr.

Entrée libre pour les communautés UNIL, EPFL, HES La-Source et HEIG-VD sur une présentation d'une carte de légitimation.


Numéro de Téléphone
+41 21 111 46 87

Coups de coeur du mois Publi-information

Coups de coeur de la semaine Publi-information

Chargement en cours..