Rencontre littéraire avec Marie Nimier «Le Palais des Orties»

Marie Nimier
Le 20.08.2020

Marie Nimier, résidente à la Fondation Jan Michalski en 2019, revient le temps d'une soirée nous parler de son nouveau roman «Le Palais des Orties» paru chez Gallimard

Née à Paris en 1957, Marie Nimier a fait ses débuts au théâtre avant de publier plus d’une dizaine de romans aux éditions Gallimard, tous traduits en plusieurs langues. Certains ont été couronnés par des prix, dont notamment, Sirène, récompensé par le Prix de l’Académie française et de la Société des gens de lettres (1985), Domino, par le Prix Printemps du roman (1999), et plus récemment, La Reine du Silence, par le Prix Médicis (2004). Depuis, Marie Nimier a publié Vous dansez ?, un recueil de textes écrits pour la danse, chorégraphiés par Dominique Boivin sous le titre A quoi tu penses ? Elle s’est également fait connaître pour ses fictions radiophoniques pour France Culture ainsi que pour ses chansons écrites pour Jean Guidoni, Clarika, Juliette Gréco, Eddy Mitchell, Art Mengo et Enzo Enzo.

« Une jeune fille se tient au milieu du chemin. Blouson et short en jean, sans ourlet le short, un peu court pour la saison, découvrant des jambes nues que le chien flaire avec insistance. Sa voix est grave, légèrement poudrée. – Je cherche, dit-elle, le Palais des Orties. »

Le Palais des Orties, le nouveau roman de Marie Nimier, nous entraîne quelque part en France, dans une campagne modeste. Au fond d’une vallée, à quelques kilomètres d’un village, des hangars recouverts de tôles mangées par la rouille, une ferme où tout serait à reconstruire. Autour, des champs d’orties. Nora et Simon vivent là avec leurs deux enfants. Ce n’est au départ ni un choix ni un rêve. Ils gagnent leur vie avec l’ortie, une plante que tout le monde peut arracher. L’ambiance est gaie, plutôt. On se serre les coudes. On est loin du bon vieux temps, avec sa trayeuse, ses odeurs de corne roussie et son hachoir à manivelle. Loin des exploitations à grande échelle, loin de l’agriculture bio et raisonnée. C’est la débrouille. Et puis, un jour, arrive Frederica une jeune fille avec son sac à dos qui vient faire du woofing : contre le gîte et le couvert, elle offre ses bras. L’arrivée de Frederica va bouleverser tout l’équilibre familial de la maisonnée.

Marie Nimier décrit avec précision et sensibilité l’ambiguïté des sentiments, la volonté d’émancipation de Nora et son désir farouche de liberté.

Le Palais des Orties est un roman d’amour sur la puissance des sentiments, le récit d’une passion brûlante entre deux femmes.


Age conseillé
Adolescents, Adultes, Seniors
Date de fin
20.08.2020
Durée
60 minutes
De
Marie Nimier
Réalisation
Rencontre en français, modérée par Sylvie Tanette, écrivaine et critique littéraire à la RTS et aux Inrocks
jeu. 20 août 2020
18:30

Fondation Jan Michalski

Auditorium
En Bois-Désert
1147 Montricher

Voir le programme complet

Détails

Nota bene

Pour accéder aux divers événements de la Fondation, nous demandons aux visiteurs de se désinfecter les mains et de porter un masque, disponible à l’accueil.

Egalement, afin d’assurer la traçabilité des contacts en cas de suspicion d’infection par le COVID-19, nous prions les visiteurs de bien vouloir nous fournir vos noms, adresse électronique et numéro de téléphone portable. Vos données seront conservées durant 15 jours avant d’être supprimées. Elles seront remises à la demande exclusive des autorités sanitaires cantonales ou fédérales.

Tarifs

Entrée CHF 10.-
Sur réservation à rencontre@fondation-janmichalski.ch

Horaires
de 18h30 à 19h30
Contact / Réservation
Numéro de Téléphone
+41 21 864 01 01

Coups de coeur du mois Publi-information

Coups de coeur de la semaine Publi-information

Chargement en cours..