D’œuvres classiques à icones de pop culture, il n’y a qu’un pas

Expositions

L’équipe de Tempslibre vous propose de découvrir comment la culture geek entre au service de l’art classique. Une rétrospective colorée autour de quatre artistes contemporains. 


Sous le règne d’Internet et des réseaux sociaux, l’art du faux et de la reproductibilité s’impose en régent incontesté. Désacralisées, les œuvres classiques sont détournées, démultipliées et transformées en simples objets de consommation. Walter Benjamin, oiseau de mauvais augure, a d’ailleurs prédit que cette pratique vampiriserait l’aura des œuvres…

Il a eu tort ! Loin de perdre leur aura, ces classiques mille fois reproduits sont devenus de véritables monuments de la culture populaire. Admirées, glorifiées puis recopiées, la fascination que ces pièces nous inspirent semble immuable et intemporelle.

D’œuvres classiques à icones de la pop culture, l’équipe de Tempslibre vous propose de découvrir comment quatre artistes ont mis au goût du jour cinq chefs-d’œuvre incontournables.



1. Nick Walker & « La Joconde » 

nom de l'image

Street-artiste, Nick Walker est connu pour son imagerie à la fois sophistiquée et ironique. À partir de 1992, il commence à peindre des œuvres indépendantes, loin du street art qui l’a vu naitre, en préservant toutefois l’utilisation du pochoir. Le Britannique affirme que cette technique lui offre une plus grande liberté dans la conception de ses pièces. Elle lui permet notamment de détourner, manipuler et exposer n’importe quelle image, à échelles variées.

Au début des années 2000, le graffeur détourne la célèbre peinture de Da Vinci. Mona Lisa perd son patronyme et devient Mona Simpson. Espiègle, l’artiste s’amuse à subvertir en ajoutant une touche comique à une œuvre qu’il juge peut-être trop sérieuse.



2. Andrea Tamme, « La Promenade » & « Le Cri »

nom de l'image

Devenues virales, les créations d’Andrea Tamme marient avec délice l’art classique et la pop culture. De La Promenade de Monet au Cri de Munch, la Canadienne laisse fleurir son imagination au gré de son inspiration.

Initialement, cette démarche artistique avait pour vocation d’être ponctuelle. Un simple défi que l’artiste s’était donnée à elle-même dans le but de renforcer ses compétences en peinture. C’était sans compter le succès qui s’en est suivi sur les réseaux sociaux.

Pour répondre aux nombreuses demandes de sa communauté, Andrea Tamme – également connue sous le pseudonyme Lothlenan – a décidé de la faire participer au processus de création. Ses « fans » ont pu proposer des idées de mixte entre personnages de la pop culture et tableaux classiques. De ces contributions est née une nouvelle série de créations déroutantes et ludiques.

nom de l'image


3. Hillary White & « La tentation du Christ »

nom de l'image

Biberonnée par la culture populaire des années 80, l’artiste américaine met en scène les héros de son enfance au cœur de chefs-d’œuvre classiques. Etonnants, voire comiques, ses tableaux – majoritairement réalisés à l’huile – imposent à Batman, Kermit la grenouille ou même Ironman de vivre des situations souvent inattendues et toujours loufoques !

Adaptation de La Tentation du Christ de Scheffer, La Tentation de Robin incarne le parfait exemple de la culture geek au service de l’art classique. Une approche détournée pour faire découvrir au plus grand nombre des chefs-d’œuvre qui peuvent parfois leur sembler poussiéreux et démodés.



4.  Barry Kite & « La création d’Adam » 

nom de l'image

Barry Kite associe des photographies à des peintures et scènes issues de chefs-d’œuvre classiques. Ce mariage étonnant donne naissance à une parodie politique et sociale. Originaux et déroutants, les collages de Kite sauront nous questionner à la fois sur l’histoire de l’art mais également et surtout sur des problématiques plus modernes.

Si l’anarchie semble être le mode opératoire favori de l’Américain, elle est toujours associée à un souci du détail qui donne à l’œuvre un parfum poétique. Ce n’est pas un hasard si Barry Kite aime appeler ses collages exubérants « des poème visuels ».



5. Tempslibre & « La naissance de Venus »

Parce qu’à la rédaction de Tempslibre nous nous sentons artistes dans l’âme, nous avons voulu nous essayer au détournement d’œuvres classiques. Loin d’égaler l’exubérance de Kite, nous vous proposons d’assister à la naissance de notre propre Vénus : Mablette la magnifique! 

nom de l'image

Auteure : LSA
Créé le 16.10.2020 par Lauriane
Chargement en cours..