Don’t Look Up : le film du moment

Festivals > Cinéma & Animation
Don't Look Up
Don't Look Up
Don't Look Up

Don’t Look Up (Déni cosmique), c’est LE film qui est sur toutes les lèvres en ce moment. À la rédac’ on s’interroge. Comment une histoire portant sur la fin du monde peut-elle avoir un tel succès en pleine période de fêtes de fin d’année ?


Un casting 5 étoiles

Ce n’est pas une, ni deux, mais bien dix stars qui font briller Don't Look Up : Leonardo DiCaprio, Jennifer Lawrence, Meryl Streep, Cate Blanchett, Jonah Hill, Tyler Perry, Mark Rylance, Rob Morgan, la chanteuse et actrice Ariana Grande, ainsi que le jeune Timothée Chalamet, protagoniste du film Wonka, prévu pour 2023. Aux commandes de ce vaisseau ? Adam McKay, réalisateur américain récompensé pour le scénario de la comédie dramatique The Big Short : Le Casse du siècle. Un casting de haut vol qui n’est pas là pour faire de la figuration, puisque chaque personnage a son caractère bien trempé.

Une histoire brillante ?

Leonardo DiCaprio et Jennifer Lawrence incarnent deux astronomes qui constatent soudain qu’une immense comète de 9 km d’envergure se dirige tout droit sur la Terre. Après divers calculs réfléchis, le bilan est sans appel. La comète s’écrasera sur notre planète dans six mois et quatorze jours provoquant ainsi la fin de l’humanité. Il est temps d’alerter tout le monde ! Le professeur Mindy et sa doctorante Kate Dibiasky vont toutefois se heurter au déni de la présidente des États-Unis (Meryl Streep), aux moqueries des médias et à la division de la société.

Une sensation de déjà-vu

Les raisons du succès de Don’t Look Up ? Certainement ses nombreux clins d’œil satiriques à notre monde contemporain :

• À l’instar de l’urgence de la crise climatique ou de la dangerosité de la pandémie actuelle, les scientifiques de Don’t Look Up tentent par tous les moyens d’exposer au monde entier leurs découvertes. Parce qu’elles sont dérangeantes, ces révélations ne sont pas prises au sérieux par une bonne partie de la population. Les professionnels impuissants se battent alors contre le pouvoir de la désinformation et le déni général.

 • Janie Orlean, la présidente des États-Unis est un personnage incompétent, avide de pouvoir qui passe à l’acte majoritairement pour servir ses intérêts et pour augmenter sa cote dans l’opinion publique. Elle fait campagne avec une casquette à message vissée sur sa tête et se fait accompagner de son fils Jason (Jonah Hill) qu’elle a pris pour chef de cabinet. Des caractéristiques qui nous font penser à un certain monsieur à la mèche orange…

• Peter Isherwell (Mark Rylance) est le créateur de l’entreprise technologique Bash Cellular. Son obsession ? L’espace. L’homme d’affaires fait passer en priorité l’argent au détriment de l’environnement et utilise son entreprise pour implémenter une technologie de surveillance intrusive. Un mélange obscur entre le fondateur de SpaceX et dirigeant de Tesla, Elon Musk, le co-fondateur de Facebook, Mark Zuckerberg et le PDG d’Amazon, Jeff Bezos.

• Lorsque la doctorante Dibiasky tente désespérément de convaincre le monde de la catastrophe à venir, l’univers la remercie en créant un « Mème » se moquant de la scientifique. Si Greta Thunberg voyait le film, elle compatirait.

  Greta Meme

• Cate Blanchett et Tyler Perry campent les rôles de Brie Evantee et Jack Bremmer, deux animateurs de l’émission The Daily Rip. Plus disposés à prendre du bon temps qu’à parler de faits sérieux, les acteurs incarnent à la perfection les talk-shows américains du style Good Morning America.

• Ariana Grande joue le rôle de Riley Mina. Une star dont les problèmes de couple font la une des tabloïds prenant ainsi le dessus sur les vrais problèmes de société.

Une pluie de critiques

On l’avait dit, tout le monde en parle ! Même les personnalités publiques. Pour Alex Corbière, porte-parole de Jean-Luc Mélenchon, Don’t Look Up est « une excellente parodie, glaçante, pertinente qui décrit notre société médiatique et politique devenue folle (…) ». Alexis Bachelay, ancien député socialiste français, recommande cette comédie satirique en soulignant qu’elle dépeint parfaitement « l’absurdité d’un monde dont l’avenir dépend de politiques stupides, de médias superficiels et de milliardaires mégalomanes ». L’astronome américaine Amy Mainzer, qui a assisté à la projection du film avec d’autres scientifiques à Los Angeles, assure que celui-ci a reçu une salve d’applaudissements. De nombreux journalistes saluent son habilité à conjuguer parodie et faits déprimants. Tandis que des médias américains considèrent le film comme une comédie cynique "remplie à ras bord de stars qui prétendent commenter la politique (...)". Enfin, d'après les dires du protagoniste Leonardo DiCaprio, le réalisateur Adam McKay a trouvé une des meilleures façons d’aborder le sujet du déni de la crise climatique.

Où l’apercevoir ?

Sorti début décembre dans les salles obscures, Don’t Look Up est disponible sur Netflix depuis le 24 décembre 2021.




Bande annonce du film Don't Look Up

__

Recevez toute l'actualité culturelle de Suisse romande et tentez de gagner des offres exclusives en souscrivant à notre newsletter et en suivant notre page Facebook !

Créé le 18.01.2022 par Marlène

Coups de coeur du mois Publi-information

Chargement en cours..