Rossini: Petite Messe Solennelle

CONCERTS - Concerts Musique Classique & Opéra
Manifestation terminée

En version originale avec des instruments d’époque.

C'est à la demande du comte Alexis Pillet-Will, pour son épouse Louise, que Gioachino Rossini compose en 1863 dans sa maison de campagne de Passy, la Petite messe solennelle. Rossini a alors 71 ans et a officiellement pris sa retraite depuis 34 ans. Il adresse au « Créateur » une dédicace en forme de boutade :« Bon Dieu. La voilà terminée cette pauvre petite messe. Est-ce bien de la musique sacrée que je viens de faire ou de la sacrée musique ? J'étais né pour l'opera buffa, tu le sais bien ! Peu de science, un peu de cœur, tout est là. Sois donc béni et accorde moi le Paradis. »Sur la page de garde de son manuscrit, Rossini tient à préciser, avec la maîtrise du français qui était la sienne :« Petite messe solennelle, composée pour ma villégiature de Passy. Douze chanteurs des trois sexes, hommes, femmes et castrats seront suffisants pour son exécution, savoir huit pour les chœurs, quatre pour les solos, total douze chérubins. Bon Dieu, pardonne-moi le rapprochement suivant : douze aussi sont les apôtres dans le célèbre coup de mâchoire peint à fresque par Léonard, dit la Cène, qui le croirait. Il y a parmi tes disciples de ceux qui prennent des fausses notes ! Seigneur, rassure-toi, j’affirme qu’il n’y aura pas de Judas à mon déjeuner et que les miens chanteront juste et con amore tes louanges et cette petite composition qui est hélas ! le dernier péché mortel de ma vieillesse »

Cette évocation d'un « péché de [sa] vieillesse », dont Rossini écrit que cette Petite messe solennelle serait « le dernier », renvoie à un ensemble de compositions diverses composées après son retrait de la scène et réunies sous le titre Péchés de vieillesse.

L'œuvre est créée le 14 mars 1864 dans la chapelle privée de l'hôtel particulier du comte situé rue Moncey (9e arr.) avec Carlotta et Barbara Marchisio, Italo Gardoni et Luigi Agnesi en solistes et Albert Lavignac à l'harmonium, en présence, notamment, de Daniel-François-Esprit Auber, Giacomo Meyerbeer et Ambroise Thomas4. La première audition publique a lieu un an plus tard, le 24 avril 1865 avec les mêmes interprètes.



Entrée gratuite
Age conseillé
6 à 12 ans, Adolescents, Adultes, Seniors
Date de fin
18.02.2018
Durée
90 minutes
De
Gioacchino ROSSINI (1792-1868)
Réalisation
Les Concerts des Eaux-Vives
Avec
Christa RUIZ-MICHEL soprano, Valérie BONNARD alto, Pierre-Yves TÊTU ténor, Fabrice RAVIOLA basse, Saya HASHINO et Norberto BROGGINI pianos, Vincent THEVENAZ harmonium. Ensemble Vocal PIERRE DE LUNE, Emmanuel JUNOD direction.
dim. 18 févr. 2018
17:00

Temple des Eaux-Vives

Place de Jargonnant 5
1207 Genève

Voir le programme complet

Tarifs
Entrée libre - Collecte
Horaires
17h
Contact / Réservation

Autres dates

Coups de coeur du mois Publi-information

Coups de coeur de la semaine Publi-information

Chargement en cours..