Catherine Gaillard-Sarron - Lecture et dédicaces

Couverture du roman La Décision
Couverture du roman La Décision
Affiche vernissage La Décision
Affiche vernissage IntempOralité
Couverture IntempOralité
Manifestation terminée

VERNISSAGE DES OUVRAGES DE CATHERINE GAILLARD-SARRON « LA DÉCISION et INTEMPORALITÉ » À CHAMBLON


La Décision

Roman

On a deux vies, et la deuxième commence quand on se rend compte qu’on en a qu’une.

Confucius

Extrait de la préface "La Décision" par Jean-Marie Leclercq

« Avec beaucoup de sensibilité ce roman traite d’un sujet qui affecte malheureusement de plus en plus de personnes dans notre société. Sur le tard, dans ma carrière de psychothérapeute, je suis moi-même intervenu à de nombreuses reprises pour libérer des individus enfermés dans le piège prévu pour leurs supplices. Catherine Gaillard-Sarron analyse avec justesse et humanité ce mécanisme qui détruit et broie un individu en l’isolant du groupe. Elle nous montre à quel point notre société se montre aveugle devant la violence indirecte, cette forme de violence silencieuse que l’on nomme harcèlement moral et qui utilise les armes de la malveillance, de la manipulation et de la persécution…

De l’amour, de la sensibilité, de la sensualité, une profonde connaissance de l’âme humaine, mais pas de sensiblerie dans ce roman où l’on passe de l’illusion à la désillusion, du romantisme de choc à la destruction morale. Une histoire forte, émouvante qui nous entraîne dans le sillage de deux êtres brisés qui s’aiment et tentent de reconquérir leur estime de soi sans évoluer au même rythme, en sachant que l’amour n’est malade de rien, il est tout entier ce qu’il doit être à chaque instant avec ses abîmes et ses splendeurs.


IntempOralité

Recueil de poèmes

    L’homme est une prison où l’âme reste libre.

    Victor Hugo

Sentir sur soi le poids de l’étoffe des ans

Comme un manteau trop lourd à la fin de l’hiver,

La sentir s’incruster lentement dans la chair

Y creuser des sillons comme on laboure un champ…


Sentir, saisir la vie qui passe. Traduire l’indicible, jeter le voile des mots sur l’insaisissable pour le faire apparaître !

Dire en septante poèmes le Temps, la Beauté et l’Amour qui passent et nous dépassent…


Entrée gratuite
Age conseillé
Adolescents, Adultes, Seniors
Date de fin
26.05.2018
Durée
60 minutes
De
Catherine Gaillard-Sarron
Réalisation
Catherine Gaillard-Sarron
Avec
Lectrices : Isabelle Chabanel et Cécile Favre Intermèdes musicaux : Stéphanie Gaillard au piano et Pascal Neyroud à la guitare
sam. 26 mai 2018
17:30

Vernissage au refuge de Chamblon - Refuge de Chamblon

Chemin Derrière la ville
1436 Chamblon

Voir le programme complet

Numéro de Téléphone
+41 24 445 69 59

Autres dates

Coups de coeur du mois Publi-information

Coups de coeur de la semaine Publi-information

Chargement en cours..