_jeanne_dark_

Du 26.10.2021
au 30.10.2021

Face à ce qui l’obsède : le regard des autres, le flux des tags et des messages

_jeanne_dark_, c’est le pseudo Instagram que s’est choisi Jeanne, une adolescente de seize ans issue d’une famille catholique qui vit dans une banlieue pavillonnaire d’Orléans.

Depuis quelques mois, elle subit les raille- ries de ses camarades sur sa virginité. Un soir, alors qu’elle est seule dans sa chambre, elle décide de ne plus se taire et prend la parole, en live, sur Instagram.

Sur scène, Jeanne ne lâche pas son smartphone. Face au miroir qu’il lui tend, l’adolescente se raconte, danse, filme, explose.

Jeanne traverse un moment compliqué de sa vie. Au gymnase, on l’appelle Jeanne la Pucelle ou Cul-tendu, et en ligne elle dé- couvre des photos volées d’elle-même avec des messages qui appellent à la dépuceler pour qu’elle se détende... Elle voudrait bien s’en moquer, mais ça ne passe pas, et elle se juge plus coincée que jamais. Les autres ont peut-être raison.

C’est vrai que son rapport à son corps n’est pas évident. Celui-ci se transforme et appelle à des découvertes, de nouveaux désirs. Mais son éducation catholique lui a appris à s’en méfier. Son intimité ne lui appartient pas, son corps a été colonisé par les idées des autres, mais peut-elle le savoir, l’ad- mettre, l’accepter, le dépasser ? Instagram, les réseaux, c’est aussi interdit que le sexe. Alors un soir où elle se retrouve seule, ce qui n’arrive jamais, elle se met face à ce qui l’obsède : le regard des autres, le flux des tags et des messages. Et elle parle.

Le caché devient public, l’interdit devient une force incontrôlée. Cet outil des plus communs lui permet de se singulariser, d’exister pour elle-même, détournant une différence qu’elle n’a pas choisie et révélant une part inattendue, fantastique, de sa personnalité.

Marion Siéfert s’inspire de sa propre biographie et de l’écoute de jeunes femmes, en ligne ou en tête-à-tête, pour décrire l’adolescence, et à travers elle le rapport à la norme, aux réseaux sociaux, à la différence, au corps sensuel et imaginé, à la violence. La comédienne Helena de Laurens, comme

Jeanne, joue sur scène avec et devant sa propre image, déformée, rapprochée, mouvante. Sa performance virtuose peut se vivre à la fois sur Instagram en live et sur scène, avec les commentaires des followers.

Pour accéder à la performance sur Instagram, abonnez-vous au compte @_jeanne_dark_

Age conseillé
Adultes
Durée
105 minutes
Réalisation
MARION SIÉFERT
Avec
MARION SIÉFERT
mar. 26 oct. 2021
19:00

Théâtre de Vidy

Pavillon
Av. E.-Jacques Dalcroze 5
1007 Lausanne

Voir le programme complet

Contact / Réservation
Réservation obligatoire
Cliquez ici pour réserver votre place !
Numéro de Téléphone
+41 21 619 45 45

Dates

Chargement en cours..