10 faits que vous ne connaissiez (probablement pas) sur Frida Kahlo

Spectacles > Théâtre

Icône intergénérationnelle, Frida Kahlo a mené une existence parsemée d'embûches.

Entre douleur et génie, amour et haine, passion et lassitude, découvrez 10 choses surprenantes sur votre artiste mexicaine préférée !

1. Nom complet

Frida Kahlo est née sous le nom de Magdalena Carmen Frieda Kahlo y Calderón. Son mari portait un nom encore plus long : Diego María de la Concepción Juan Nepomuceno Estanislao de la Rivera y Barrientos Acosta y Rodríguez, mieux connu comme Diego Rivera.

2. Mensonge sur sa date de naissance

Alors que son certificat de naissance affiche la date du 6 juillet 1907, l'artiste a toujours déclaré avoir vu le monde le 7 juillet 1910. Loin d'être une chimère de jeunesse prolongée, le bobard était le fruit de son amour inconditionnel pour son pays, puisque l'année de naissance coïncide avec celle de la révolution mexicaine.

3. LA culture avec un grand Q

Femme libre, Frida a vécu à contre-courant des mœurs dominantes, ce qui n'a pas manqué de susciter l'ire des gardiens de la morale. Bien plus jeune que son mari, elle a navigué dans les eaux du plaisir bisexuel. On lui prête en effet des relations avec Léon Trotsky et Joséphine Baker.

4. Une première pour une femme de son origine

Elle est la première femme hispanique à avoir son visage illustré sur des timbres postaux aux Etats-Unis.

5. Musique

Sa chanson préférée s'intitule Cielito Lindo de Lucha Villa. Fait loin d'être anecdotique, puisque son Árbol de la esperanza, mantente firme  (arbre de l'espoir, reste fort) doit son nom à l'un des passages de Cielito Lindo.

6. Absence de sourire

Frida avait la particularité étrange de n'arborer aucun sourire sur ses photos (et encore moins sur ses autoportraits!). La raison ? Apparemment, elle n'a jamais aimé ses dents, d'où le jeu de cache-cache avec l'objectif. Une seule photographie circule où il est possible de la voir rire, magnifique en toute circonstance.

   


7. parfum

Les plus curieux seront ravis d'apprendre que le parfum Shoking, de la créatrice italienne Elsa Schiaparelli épiçait la peau de l'artiste d'un subtil mélange de bergamote, jasmin, rose et miel. 

8. Rêve professionnel classique

Loin de s'imaginer devenir artiste, la petite Frida souhaitait être médecin. Ce n'est qu'au fil de ses périodes régulières et prolongées d'alitement qu'elle commence à peindre. Elle confesse alors « Je ne suis pas morte et j’ai une raison de vivre. Cette raison, c’est la peinture ».

9. Rebelle sans fin

Fervente activiste, férue communiste, fière contestataire, l'enfant terrible de l'art a toujours fait la cour à la désobéissance. A seulement 7 ans, elle a aidé sa grande sœur de 15 ans à fuir avec son copain vers une autre ville.


10. peinture couchée

Un pied amputé et obligée de porter un corset de plâtre en continu, Frida Kahlo a passé la fin de sa vie d'artiste couchée. En 1953, elle assiste même à l'inauguration de sa première exposition individuelle à Mexico, allongée sur son lit d'hôpital.


Eternelle Frida ! 



Créé le 23.11.2022 par Marlène

Coups de coeur du mois Publi-information

Coups de coeur de la semaine Publi-information

Chargement en cours..