Un tableau de Picasso se cachait dans une forêt

Expositions

Six ans après un impressionnant cambriolage au Pays-bas, un mystérieux corbeau dévoile la possible cachette des malfrats. 

Le mardi 16 septembre 2012, plusieurs cambrioleurs s'introduisent dans le Kunsthal Museum de Rotterdam et volent plusieurs tableaux (au nombre total de 7) dont la "Liseuse en Blanc et Jaune" de Matisse, la "Femme devant une Fenêtre Ouverte" de Paul Gaugin, la "Femme aux yeux clos de Lucian Freud" et la "Tête d'Arlequin" de Picasso.



C'est justement de cette dernière peinture qu'il est question. Elle serait enterrée dans une forêt de Roumanie. 

Un mystérieux "indic"

Cette découverte prend naissance, grâce à un mystérieux message envoyé à une écrivaine néerlandaise aux origines roumaines: Mira Feticu. Auteure d'un roman sur le cambriolage, elle s'est rendue personnellement sur le lieu indiqué dans la lettre. 

Elle a alors découvert un tableau emballé dans un sac plastique, qu'elle a remis aux autorités. 

Mais les autorités compétentes restent prudentes au sujet de son authenticité. En effet, Peter Van Beveren, ancien conservateur de la Collection Triton, à la télévision publique néerlandaise NOS, pense qu'il s'agit d'un faux. 

Son avis doit être pris avec des pincettes vu que son analyse se base uniquement sur le visionnage des clichés de l'oeuvre. Des tests sont actuellement en cours sur le tableau retrouvé. 

Cette nouvelle redonne un léger espoir aux amateurs d'arts, car Olga Dogaru, mère de l'un des 5 inculpés dans cette affaire, avait déclaré avoir brûlé les œuvres pour effacer les preuves et ainsi protéger son fils.

Des analyses des cendres à l'intérieur du poêle de la maison principale avait détecté des pigments bleus, jaunes, rouges et verts à base de plomb et de zinc, des matériaux obsolètes à l'heure actuelle mais utilisés à l'époque de la conception des toiles. 

Chose troublante, la cachette du tableau se trouve dans une forêt se situant à seulement 15 kilomètres du lieu d'habitation des Dogaru, de quoi alimenter les fantasmes. 



Créé le 19.11.2018 par Nicola

Coups de coeur du mois Publi-information

Coups de coeur de la semaine Publi-information

Chargement en cours..